Galilée Galilée 15 mai 00:20

Les « comme celles là » , ont un profil stéréotypé qui echappe rarement à la caricature .

Un égo hypertrophique , psychorigide ,atteint du complexe d ’infériorité du « Penis déprivation syndrome », sur-compensé par une arrogance sans nuance , un jugement biaisé et irrationel .

Quand elles sont journaleuses ou politicardes , passe encore ...Mais quand elles sont médecins ...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe