sls0 sls0 14 mai 20:36

La canne à sucre chez moi.

Localement l’endroit de production s’appelle un batey.

Le salaire minimum si on est légal est de 356 pesos ou 6,20€/jour. Si on est haïtien ce n’est pas un salaire guaranti.

Le logement ce peut être le patron si on est pas du coin ainsi que la nouriture. Le système ardoise qui accumule les dettes.

Si le travailleur est malade il se démerde et n’est pas payé. Si ça dure on le vire avec sa famille ou plus simple on appelle l’immigration pour les sans papiers.

Quand je regarde leur conditions de vie, il auraient à minima le code noir en couverture sociale ças’améliorerait peut être.

Avant l’esclave était corvéable mais le maitre avait des devoirs. Maintenant c’est toujours corvéable mais les devoirs du maitre ont disparu, c’est plus rentable.

Il y a un contremaitre qui s’est fait viré. Non pas parce qu’il avait couper la main d’un ouvrier mais ce con avait mis la vidéo sur youtube.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe