phan 17 mai 09:20

@Claire


Depuis la naissance du Califat islamique, un nombre important de « foreign figther » est parti des Balkans occidentaux, et surtout de l’Albanie, pour aller combattre aux côtés des terroristes de Daech, à Alep notamment. Durant les 12 derniers mois, le flux s’est réduit. A cause des défaites de l’EI en Syrie, les chefs de guerres ont bloqué les voyages en Orient pour déplacer le conflit en Occident…


Lorsque nous dénonçons les responsabilités américaines et européennes de la naissance et la croissance des organisations djihadistes qui répandent la terreur du Moyen-Orient à l’Europe, de l’Asie à l’Afrique, nous ne parlons pas seulement du fait que des décennies de guerres, déstabilisation, embargos et interventions impérialistes de divers types, ont créé le terrain fertile afin qu’un nombre croissant de musulmans se joignent à l’État islamique, al-Qaïda ou Boko Haram.

Des victimes sans valeur : les quatre millions de musulmans tués dans les guerres occidentales depuis 1990.

Nous sommes un peuple de la guerre. Nous aimons la guerre parce que nous sommes très bons à la faire. En fait, c’est la seule chose que nous savons faire dans ce putain de pays : faire la guerre, on a eu beaucoup de temps de pratique et aussi parce que c’est sûr que nous ne sommes plus capables de construire une machine à laver ou une voiture qui vaille un pet de lapin ; par contre si vous avez plein de bronzés dans votre pays, dites leur de faire gaffe parce qu’on va venir leur foutre des bombes sur la gueule…” George Carlin 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe