Olivier Perriet Olivier Perriet 14 mai 17:53

On se demande pourquoi ça trouve autant d’écho, si Maduro est tellement bien, et les USA tellement nuls....

Ah, mais oui, c’est vrai :

il y a « les vrais Vénézueliens », et les autres : ce doivent être des faux, des traîtres, etc....

Les faux, qu’ils crèvent, qu’ils se barrent

Et c’est comme ça qu’on justifie toutes les horreurs, partout et de tous temps.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe