Aristide Aristide 17 mai 12:06

@nono le simplet

Extrait de là : IDDR
I

« Le poids persistant du charbon dans la production d’électricité (37 % du mix électrique en 2017) est identifié comme l’une des causes principales de ce retard. Ce maintien s’explique par un prix compétitif du charbon houille sur les marchés internationaux et par la trop grande faiblesse du prix du CO2 sur le marché européen des quotas, qui ne permet pas de forcer les centrales à charbon à réduire leur production. »


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe