Raymond75 16 mai 10:50

Les Balkany et Bernard Tapie illustrent à merveille les dérives quasi mafieuses liées au pouvoir politique, et que l’on espère sans y croire révolues.

Le Crédit Lyonnais, associé à des scandales de grandes envergures, à vu son siège social détruit par un incendie, puis quelques temps plus tard le local où étaient stockées toutes ses archives, au Havre, brûler à son tour ...Pure coïncidence.

L’alliance de la politique et du fric, permanente, dégage des odeurs nauséabondes.

Balkany et Tapie ont toujours été très sûrs d’eux, c’est ce qui fait leur force.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe