JC_Lavau JC_Lavau 18 mai 23:49

@Eric F. Il te reste à expliquer la chronologie, qui est fort précise.
http://deonto-famille.org/citoyens/debattre/index.php/topic,2378.0.html
https://reseauinternational.net/la-deplaisante-verite-sur-le-parachutage-de-rudolf-hess-en-angleterre-en-1941/

Dans une réunion secrète à bord du USS Augusta le 14 août 1940, Churchill a demandé à Roosevelt d’entrer en guerre, mais le Président américain a catégoriquement refusé de discuter le sujet. Dans les faits, aucune action concrète n’avait encore été prise, outre la demande de préparer et organiser l’armée américaine, ce qui n’aurait pu contrer ni affecter l’invasion de l’Angleterre, qu’elle ait eut lieu à la mi-septembre 1940 telle que prévue à l’origine, ou même au printemps de 1941. Ainsi, le calendrier des évènements de la guerre devient bourré de preuves circonstancielles démontrant la véritable mission de Hess en Angleterre. Franklin Roosevelt, qui avait promis de ne jamais s’impliquer dans la Seconde Guerre mondiale quelques mois plus tôt, a renversé sa politique étrangère du jour au lendemain, comme le Dr Jekyll devient M. Hyde, quelques jours seulement après que Hess pose son pied endolori sur le sol écossais.

  • 14 juin – 34 jours après l’évènement Hess : Tous les actifs allemands et italiens aux États-Unis sont gelés.
  • 16 juin- 36 jours après Hess : Tous les consulats allemands et italiens aux États-Unis sont fermés et leurs états-majors doivent quitter le pays avant le 10 juillet.

Selon vous, qu’est-ce qui aurait pu déclencher une aussi forte réaction américaine contre l’Allemagne entre le 10 mai et le 14 juin ? Eh bien, le 21 mai (11 jours après Hess), il y eut aussi le naufrage du navire marchand américain Robin Moore par un sous-marin allemand, qui pourrait être l’opération sous faux-drapeau la plus sous-estimée de la Mère patrie des faux-drapeaux. La dernière chose que voulait l’Allemagne était de couler les bateaux marchands de leurs bailleurs de fonds originaux qu’ils venaient à peine de trahir. Comme dans toutes les opérations sous faux-drapeau déjà connues, une foule de détails étranges entourent cette première attaque d’un navire américain par l’Allemagne au cours de la Seconde Guerre mondiale : le navire marchand n’était accompagné d’aucune escorte de la marine militaire ; le commandant du U-Boat avait la liste détaillée du contenu à bord du Robin Moor ; on fit évacuer le bateau avant de le torpiller ; de nombreux témoins et passagers ont été interdits de parler. L’incident a surpris tout le pays et le président Roosevelt a annoncé une « urgence nationale illimitée ».

  • 22 juin : L’Allemagne lance l’opération Barberousse contre l’Union Soviétique.
  • 26 juin : En réponse à l’occupation japonaise de l’Indochine française, le président Roosevelt ordonne la saisie de tous les actifs japonais aux États-Unis.
  • 1er août : Les États-Unis annoncent un embargo pétrolier contre le Japon, en raison de son occupation de Saigon au Vietnam.

Ainsi de suite

...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe