Eric F Eric F 19 mai 18:46

@Garibaldi2
il y avait effectivement eu un « courant de la paix » en Angleterre au début du conflit, et d’autre part des états belligérants maintiennent souvent des contacts officieux. Mais après les bombardements de Londres en septembre 40, l’opinion britannique était très largement favorable à la guerre, et les anciens partisans de la conciliation faisaient profil bas. Concernant Hess, l’hypothèse la plus probable est une initiative personnelle pour renouer des liens et jouer les « bons offices », pour reprendre une influence qu’il avait perdue dans l’entourage d’Hitler (on voit mal celui-ci envoyer un cacique piloter un zinc et se parachuter en terre hostile sans soutien ni correspondant). D’autres scénarios sont évoqués, sans qu’on puisse considérer l’un ou l’autre comme certitude établie.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe