San Jose 18 juillet 2019 12:51

L’ennui avec la droit immorale est qu’elle n’est plus seule. La gauche fait étalage d’une immoralité grandissante avec l’approbation des beaux esprits. Hollande par exemple n’a rien eu à envier à son prédécesseur en matière de restriction de la liberté, mais en plus son quinquennat a-t-il vu l’explosion du fatras de morale immorale qui fait fi autant de l’intelligence critique que ce que nous nous imaginions avoir le droit d’être. 

(le président actuel, pas gêné, amplifie restrictions de liberté  la loi Avia est à tomber raide en démocratie  et morale immorale, mais leur adjoint une troisième composante : l’abêtissement thunbergien de la population)

Il est dès lors vraisemblable qu’une fraction des gains électoraux de la droite immorale provienne des écoeurés de la gauche immorale, car au moins la droite immorale n’est pas hypocrite de ce côté-là. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe