Pascal L 21 mai 2019 19:16

@oscar fortin
J’avais déjà vu ce texte. Ce texte contient la même information, présentée de la même manière que celle que vous avez publiée. Comme je vous l’ai déjà dit, tous les textes que j’ai trouvé sur Internet ont une source unique, ce qui n’est pas suffisant pour établir une vraisemblance historique. Le copié/collé ne fait pas la vérité. L’historien travaille avec des sources d’origines bien différentes qui présentent des aspects différents mais convergents. De même, un journaliste doit vérifier ses sources et faire des recoupements en appelant par exemple des correspondants dans l’administration américaine et vaticane. Je doute qu’il ait trouvé une réponse, donc nous sommes face à une information non vérifiée.
Quand l’article dit que les adeptes de la théologie de la libération payèrent de leur vie, l’auteur pense-t-il au tribunal de l’inquisition ? Cette théologie était parfaitement hérétique par rapport à l’enseignement du Christ, car elle supposait le combat armé pour la libération du peuple mais la persécution n’est jamais venu de l’Eglise. Qui dit combat armé dit risque létal et ceux qui étaient en face ne portaient pas la croix du Christ. C’est sûr que ces théologiens là n’ont pas été reçus avec les honneurs au Vatican, mais le droit au pardon est toujours possible pour celui qui reconnaît ses fautes.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe