L’Astronome 1er juin 2019 11:04

 

Toutes ces fusions entre constructeurs automobiles font penser, outre aux intérêts économiques, au fait qu’il leur faut faire front commun contre le fléau à venir : les voitures sans chauffeur, sous l’égide de l’hydre googuélienne.

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe