cevennevive cevennevive 6 juin 2019 12:10

Bonjour Gabriel,

Bon, très bon ! Nous avons, vous et moi, les mêmes impressions.

Ce goût acre que nous avons dans la bouche parfois (souvent) à la lecture ou à l’écoute de la presse, est insupportable.

Il y aurait matière à se réfugier dans un tonneau comme Diogène.

Personnellement, j’ai de la chance. Je peux, de très bon matin, aller me promener dans la forêt, laissant derrière moi les infos assassines, et rire de la brochettes de légion d’honneur que notre président ado a distribué généreusement ces jours-ci...

Quel beau pays que le nôtre, nos ancêtres l’ont sauvé de bien des malheurs, sans légion d’honneur, sans bonus de quelque sorte que ce soit.

Le ver est dans le fruit de leur travail, de leur sueur, de leur volonté.

Bien à vous.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe