Clocel Clocel 6 juin 09:15

Une affaire d’état profond alors...

La dernière digue entre le monde ancien ou la raison tenait sa place, et les délires forgés par des psychopathes millénaristes.

Einstein avait raison :

“Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.”

Et, “Nous aurons le destin que nous aurons mérité.”

Bienvenue chez les cerveaux malades ! (qui ont disséqué le sien d’ailleurs).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe