Et hop ! Et hop ! 11 juin 16:06

Bonjour, 

La modernisation du texte est bien faite, c’est difficile de garder un peu de l’archaïsme, de la familiarité et de la poésie de la langue médiévale.

Le combat judiciaire est devenu tellement incompréhensible pour nous, qu’on ne peut pas envisager que des ordalies contre des animaux aient pu être réellement possibles.

Or il y a dans les annales médiévale de la justice française des cas de procès qui ont été fait à des animaux avec des condamnations. Donc pourquoi pas des procès selon la procédure de l’ordalie. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe