J.MAY J.MAY 10 juin 12:19

 « Il y a pire que de ne pas être informé, c’est penser l’être »


Voici une autre vision du Débarquement de Normandie qui contrebalance utilement la « geste » chantée « ad nauseam » par les médias mainstream.

En ce sens, l’existence d’une presse alternative révèle toute sont utilité.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe