Radix Radix 10 juin 14:01

Bonjour

Churchill voulait un débarquement dans les Balkans pour contrer Staline, l’objection américaine était que le terrain permettant pas d’utiliser efficacement les blindés, il aurait été très lourd en pertes humaines et de plus la progression beaucoup plus lente

En fin de compte les Balkans ont été libérés par la résistance plus efficace sur ce genre de terrain

La géostratégie est une chose, les réalités du terrain en sont une autre, les deux ne sont pas toujours compatible

Radix


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe