nono le simplet nono le simplet 11 juin 03:02

En réalité, non seulement les difficultés rencontrées sur le front italien sont relatives

relatives ????

dans toutes les batailles en zone montagneuse de la 2ème GM les assaillants ont eu les plus grandes difficultés à progresser, voire même ont du renoncer ...

dans le Caucase en 42, échec des allemands à sortir de la plaine centrale ...

au sud de la Tunisie début 43, grosses difficultés des anglais et américains malgré une énorme supériorité en hommes et en matériel ...

à Cassino, en Italie, les anglais et les américains piétinent pendant 5 mois durant l’hiver 43 et le printemps 44 ...

dans leur grande offensive de 44 les russes sont arrêtés dans les Carpates ...

alors, une fois la plaine du Po traversée, la route vers l’Allemagne était encore longue et accidentée ...pas mieux par les Balkans ...

une simple carte du relief de l’Europe est parlante ...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe