Hervé Hum Hervé Hum 11 juin 09:12

@nono le simplet

Ce que vous écrivez ne change rien au fond du problème, soit, arriver sinon le premier, au moins en même temps que les russes à Berlin d’une part et d’autre part, pouvoir s’inscrire comme vainqueur et non comme supplétif du vainqueur.

Or, c’est ici que la notion de sacrifice humain prend tout son sens.

Car, sans cela, ce que vous dites des zones montagneuses est relatif, tout simplement parce qu’avec le blocus total de l’Allemagne, l’étranglement suffit à lui seul pour forcer à la reddition lorsque l’approvisionnement est coupé et que les bombardements sapent le moral. Mais cela demande du temps ; alors que la course poursuite n’était pas contre l’Allemagne nazie, mais entre futur vainqueurs ennemies

.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe