Luniterre 12 juin 13:44

@nono le simplet

Vous tenez absolument à justifier le plan US, semble-t-il donc...

Alors que la libération de Rome, dès le 4 Juin, et avec peu de forces mobilisées, donc, prouve tout de même que Churchill avait raison.

Son souci était d’éviter un gaspillage de forces et de vies humaines.

Un simple renfort de ce front aurait donc suffi.

Un débarquement secondaire, comme celui de Provence aurait également joué son rôle complémentaire, une fois le front italien enfoncé.

Luniterre


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe