Fergus Fergus 10 juin 16:02

D’autre part, lorsque vous écrivez « Ainsi, dans la « NATURE », tout participe, tout collabore, tout s’entretient ; il y a là comme une forme d’intelligence collective, une intelligence d’ensemble, une logique d’ensemble une « écologie » : de l’entendement ! », je crains que vous n’ayiez une vision idéalisée de cette nature.

Ainsi, lorsqu’une espèce invasive  qu’elle soit végétale ou animale  débarque, de manière naturelle ou accidentelle, dans un biotope parfaitement équilibré, elle peut en quelques années ou décennies le coloniser en presque totalité au détriment des espèces variées qui y prospéraient auparavant. Ce faisant, ces espèces invasives détruisent progressivement ce biotope, ce qui les condamne elles-mêmes à terme.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe