Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 juin 16:36

« C’était la gestion Socialiste Libérale, la gestion du »Socialisme Libéral« pour rétablir un partenariat à égalité entre employeurs et employés et patrons salariés sans remettre en cause le droit à la propriété privée. »

La remise en cause de « la propriété privée » est bien la pierre d’acho^pement qui permet de déceler un projet réformiste sous un masque révolutionnaire.

Cette remise en cause ne concerne d’ailleurs que la propriété privée des moyens de production, ce que les détracteur de la pensée révolutionnaire oublient (volontairement ou par ignorance ?) de préciser.

Ce qui est pitoyable dans cette déconfiture assez bien décrite dans l’article, c’est que les voix n’ont pas manqué dans la famille « progressiste » pour alerter sur les dangers de mort que faisait courir la compromission (historique) pour conserver quelques fiefs et recevoir quelques postes de ministres.

Les prédateurs, les loups, comme Pompidou puis VGE ont attaqué, c’est sûr, mais les molosses défenseurs du troupeau n’ont pas été insensibles aux charmes de la gamelle et du prestige que confère un siège de notable.

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe