Alexis 10 juin 12:12

Il est assez extraordinaire que certains « penseurs » attribuent ce texte à l’escroc-magicien Salomon alors qu’il a été établi – ne serait-ce que par Kramer et Bottéro – qu’il s’agit d’un énième pillage de textes sumériens, comme l’essentiel du texte sacré des hébreux « emprunté » – comme par la suite Attali en a poursuivi la tradition – à tous les voisins de ce peuple au Moyen-Orient.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe