Fergus Fergus 11 juin 13:42

Bonjour, Aimable

Mélenchon, pétri d’indéniables qualités intellectuelles, est en effet trop clivant... quand il veut l’être.

La preuve en est qu’il ne l’a pas été en 2017 et que cela lui a si bien réussi qu’il est passé très près d’une qualification pour le 2e tour de la présidentielle.

Que n’a-t-il continué dans la même voie après au lieu de redonner dans « le bruit et la fureur » et d’apporter des cautions ineptes  en termes de marketing politique à Maduro et Drouet ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe