Fergus Fergus 11 juin 13:56

Bonjour, TARTOQUETSCHES

Je ne parle effectivement pas de la campagne des Européennes qui a été plutôt bien conduite par Manon Aubry, mais de ce qui a précédé et fortement dégradé l’image de Mélenchon, et donc de LFI par effet induit.

De plus, je n’évoque pas là seulement de l’épisode calamiteux de la perquisition, mais également de quelques autres dérapages plus ou moins ridicules ou malvenus dont la polémique du drapeau de la vierge, le soutien à Maduro et le soutien su séditieux Drouet.

Pour ce qui est de la perquisition, il est à noter que Mélenchon a parfaitement réagi à son domicile en restant totalement maître de lui. Pourquoi s’est-il ensuite livré à cette mise en scène grotesque au siège du parti ?

Une réaction posée devant les caméras pour dénoncer fermement mais calmement la disproportion des moyens de justice engagés lui eût permis de marquer un point important dans l’opinion. Au lieu de quoi il a donné des armes à ses ennemis et relancé les doutes qui avaient existé sur sa personne avant 2017. Pour un homme politique aussi expérimenté, ce manque de discernement a relevé de la faute inexcusable !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe