sweach 12 juin 09:31

@Clojea
L’immigration devient un problème quand celui-ci est imposé, que le nombre surpasse les capacités d’accueil et que les migrants refusent l’intégration.

Quand vous avez 200 000 nouveau Migrant pour 800 000 naissance, on peut voir que chaque année 20% du renouvellement de la population n’est pas originaire du territoire, il faut également tenir compte du fait que nous avons des naissances de parent issus de l’immigration et non intégré, au final c’est près de 40% des nouvelle naissance dont les parents sont issus de l’immigration et on dépasse les 50% si on remonte à 2 générations, heureusement pour nous une bonne parti s’intègre bien, mais le surnombre rend la démarche difficile.

*Malheureusement, cet holocauste continue jusqu´á aujourd’hui, combien d´enfants ont été ou seront avortés aujourd´hui 11-8-2019 en France ?*
Environ 200 000 chaque année soit une grossesse sur 5

Ce chiffre est beaucoup trop important pour ne pas le voir comme un problème de société, ou pire comme un « progret »

Un migrant doit se noyer dans la masse pour que quelques génération plus tard il perde totalement ses origines « étrangère », quelques chose que nous n’avons pas fait en France avec les nord Africains.
Quelques chose de « normal » que nous Français subissons si on souhaite quitter notre nation.

Des langues différentes, des coutumes différentes, des quartiers de logement différent, un taux de reproduction supérieur font que nos migrants jouent un rôle de « remplaçant »

Je le redit c’est juste un FAIT, pas une démagogie, du racisme ou de la religion à deux balles.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe