Jonas 14 juin 10:36

@Ilan Tavor aka Massada
Les Arabo-musulmans sont le reflet de leurs dirigeants , incapables de reconnaître leurs erreurs, même si cela crève les yeux.L’actualité le démontre.
 
Un exemple simple : Qui parmi les dirigeants et intellectuels arabo-musulmans est capable de dire ceci : 

« Nous reconnaissons avoir commis une faute grave , à l’encontre des palestiniens en refusant le partage de la Palestine du 29 novembre 1947 suivant la Résolution 181, de l’ONU , et en déclarant à plusieurs, la guerre au jeune Etat juif naissant ? 

 Qui parmi les dirigeants et intellectuels arabo-musulmans aura le courage de dire :
                  
 » Nous dirigeants arabo-musulmans avons trahi la cause du peuple Palestinien , en ne créant pas un Etat palestinien dans les territoires de l’armistice de 1949. Territoires que nous avons occupés et annexés sans penser à vous ? Rien, absolument rien, ne pouvez , nous empêcher de créer un Etat palestinien , avec Jérusalem-Est comme capitale ? En attendant le règlement du conflit avec l’Etat sioniste. 

« Aujourd’hui, nous, dirigeants arabo-musulmans, nous sollicitons la Communauté international de faire ce que nous étions incapables de faire à l’époque. Nous demandons pardon au peuple palestinien pour tant d’erreurs, commises à cause de notre hubris. Nous , n’avons pas été à la hauteur des circonstances, historiques. Nous vous demandons , pardon , pour tant de souffrances et de malheurs. Nous reconnaissons aussi, hélas , trois fois hélas , que l’on se servait de votre cause , pour détourner l’attention , la colère, la misère et la pauvreté physique et morale de nos peuples pour asseoir notre pouvoir. » 
 
Mais il ne faut pas rêver , cela ne fait pas partie des valeurs , ni de la mentalité des femmes et de ’hommes de ces pays.L’orgueil et la fierté de reconnaître leurs erreurs ne sont pas dans leur ADN.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe