Jean S 13 juin 11:05

 

Oui Monsieur Anne est un Must !

Qu’il est cependant triste le tourisme morbide, les éditions anniversaires du fric cadavre.

Anne devrait avoir ses écrits dans la Pléïade, un monument à la gloire de sa vraie richesse !

Un petit livre pour une grande Dame, qui devrait pouvoir être dans toutes les mains dans sa langue et dans la nôtre !

Combien d’Anne en Algérie, en Tunisie, en Egypte, en Syrie, en Irak, en Afganistan, en Israël , en Yougoslavie, en Ukraine, en Tchétchénie mortent sous nos bombes !

Delphine Minoui raconte nous les bibliothèques des enfants morts ! Ils sont si nombreux !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe