phan 13 juin 23:51
Comment le Journal d’Anne Frank peut-il être enseigné dans les écoles de la terre entière comme parole d’évangile alors qu’il fut récrit après-guerre par son père qui, pour mieux séduire le public, y ajouta maintes scènes et réflexions de son cru ?

Anne Kling ne cite pas Bradley Smith, fondateur du CODOH (Comité pour un débat public sur l’Holocauste), qui déboulonne la statue du nobélisé Elie Wiesel, le sommant de montrer enfin le matricule d’Auschwitz censé orner son bras. (le numéro matricule A-7713 d’un certain Lazar Wiesel).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe