Francis JL 17 juin 2019 13:50

@Séraphin Lampion
 
 contrairement aux faux monnayeurs, l’institution bancaire détruit autant de monnaie qu’elle en crée : de fait elle ne crée que de « l’argent*temps ».
 
J’explique : à l’instant « t1 » la banque crée en effet ex-nihilo, une quantité « q » de monnaie qu’elle prête ; puis elle perçoit de droit, des intérêts sur cette quantité ; enfin quand l’emprunteur a remboursé sa dette à l’instant « t2 »

, le montant « q »

du remboursement" est annihilé.
 
En définitive, ce qui a durablement été introduit par création ex-nihilo dans l’économie ce n’est pas « q » mais « q*(t2-t1) »


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe