Paul Jael 17 juin 2019 19:02

@docdory
Je n’avais pas prévu que cet article intéresserait des non-économistes, raison pour laquelle je me suis permis de ne pas définir ces concepts élémentaires. La masse monétaire est le nombre d’unités monétaires (par exemple le nombre d’euros) que le public détient à un moment donné, tant en espèces sonnantes et trébuchantes que sur ses comptes en banque (dépôts à vue). La vitesse de circulation est le nombre de fois qu’en moyenne chaque unité monétaire (scripturale ou sonnante) change de poche pendant un temps donné ; généralement ne sont comptées que les transactions liées à l’activité économique proprement dite (donc pas quand vous donnez de l’argent de poche à vos enfants).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe