doctorix doctorix 19 juin 2019 21:25

Une question que je me pose : si le CO2 en augmentation empêche les rayons IR de repartir dans l’espace, comment cet « écran » n’aurait-il pas le même effet dans l’autre sens, renvoyant une partie des IR solaires dans l’espace ?
En un parfait équilibre...
Et donc un effet nul sur la température...
D’ailleurs, la Nasa nous menace d’un affaiblissement important de l’activité solaire pour l’année prochaine, et un net refroidissement.
Si on constate que le CO2 commence à baisser à cette occasion, nous pourrons conclure que l’augmentation du CO2 est la conséquence et non la cause du réchauffement.
Après tout, il n’y a pas de raison que le GIEC soit le seul à avoir le droit de faire des supputations tordues.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe