CN46400 CN46400 21 juin 2019 09:40

Pour être communiste un pays, ou un groupe de pays, devrait distribuer les richesses produites en fonction des besoins de chacun. Capable de gérer les contradictions sociales et nationales par la négociation, le(s) état(s) concernés n’entretiennent plus aucune armée...

Jusqu’à présent aucun pays n’a répondu à ses critères. Pas plus la Chine que l’URSS qui ont dû, et doivent (Chine) réaliser l’accumulation primitive du capital, conséquence involontaire de l’arrivée de communistes au pouvoir avant que le capitalisme ait rempli, dans ces territoires, son rôle historique.

 C’est la conscience de cette réalité qui a conduit Lénine, puis Deng Xiao Ping, à promouvoir la NEP pour réaliser cette accumulation. Les capitalistes, y compris étrangers, étant alléchés par des perspectives de profits rondelettes. Et ce malgré le fait que ces gens devaient abandonner tout espoir de dominer, comme cela existe dans les contrées capitalistes traditionnelles, l’état.

Entre Lénine et Deng, une différence essentielle, la politique de Deng s’est poursuivie après sa mort, avec les résultats que l’on connaît, alors que la NEP de Lénine n’a pas survécu à son initiateur. Le stalinisme a crût qu’on pouvait, dans une autarcie quasi totale, réaliser cette accumulation sans collaborer avec le capitalisme évolué occidental. Ce fût, hormis dans le domaine militaire, un échec, notamment au niveaux des produits manufacturés, dont la pénurie persistante à causé la chute du régime.

« Il n’y a pas de paradis socialiste possible dans un monde dominé par l’enfer capitaliste » (Fidel Castro)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe