HELIOS HELIOS 22 juin 2019 12:22

@Montet

§§§ J’ai toujours connu cela : hivers froids, étés chauds §§§

Moi aussi j’ai toujours connu cela et a mon age on sait « lisser » les étés et les hivers.
A l’école, du temps on les enfants apprenaient avec des professeurs qui voulait leur apprendre, on m’a dit qu’il y avait des zones maritimes et des zones continentales. 

L’est de notre pays était en zone continentale et les hivers devaient être plus froids et les étés plus chauds puisqu’il n’y avait pas la régulation de la mer.

Les zones maritimes sont plus douces et plus humides soumise a des manifestations venteuses.

Tout cela se vérifie années après années. Aujourd’hui, une certaine presse appuyant un discours politique manipulateur voudrait que le temps et le climat, toutes zones confondues soient identiques, normalisés, soumis a cette volonté administrative qui calibre la profondeur des fossés le long des routes et qui aimerait calibrer le cerveau des citoyens.

Que le climat change, c’est certain et c’est normal, cela a toujours été comme cela au fil des cycles terrestres et cela le sera toujours. L’utiliser en essayant de forcer les populations a souffrir, cela participe a l’ignominie d’une violence et d’une sauvagerie que ces piètres responsables soit disant « politiques » font subir aux populations qu’ils devraient défendre.

Le mensonge utilisé, avec la dernière excuse que je viens d’entendre est digne de la pire des dictature car elle est invisible, sournoise et destructrice de la vie elle-même.
Avoir monté un groupe de scientifique ... les scientifiques forment une population comme les autres avec les menteurs, les couards, les idealistes, les irresponsables tout cela indépendamment de leur connaissances... ce groupe qui etudient les statistiques pour non pas comprendre mais donner des armes de soumission aux gouvernants est assez insupportable et indigne, d’autant qu’ils se trompent ou se taisent.

Accuser le CO2 de tous les maux dont un « réchauffement climatique » sous pretexte d’un effet de serre dont la proportion n’a pas lieu à démesure devrait être puni un jour car cela est parfaitement démontre, a travers les nombreuses analyses faites que l’augmentation de son taux dans l’atmosphère suit toujours le réchauffement et donc ne peut en être la cause.

Alors la nouvelle excuse : C’est la pollution qu’il faut combattre. Bien, bien, là se trouve une excellente constatation et nous sommes tous d’accord, dans la mesure ou cette pollution peut être gérée a défaut d’être maitrisée et supprimée... surtout lorsqu’elle dépend de notre vie elle même.
Faire pipi-caca est une pollution et nous la gérons tres bien.
Le choix de culpabiliser le CO2 comme responsable de toute pollution, parce que c’est l’élément commun a toute activité est un mensonge et il faut revenir a la raison... non le CO2 n’est pas le coupable, nous en rejetons en respirant, éliminons la vie parce qu’elle modifie le climat, là où il y a des végétaux (et des animaux), le temps change.
Le CO2 n’est pas la justification pour plus de pauvreté et la métrique pour taxer la richesse et l’épargne de tous.

Qu’attendent les gens de bon sens pour faire cesser toute ce cauchemar dont seuls les plus faibles en subissent les contraintes ?

Battons nous tous pour etre responsable de nous même d’abord, de respecter les autres (et non pas de les contraindre) et de regarder en face la réalité sans filtre... si les oiseaux disparaissent, ce n’est pas a cause du CO2, en encore moins de la pollution, mais c’est parce qu’une groupe de salauds veut faire un peu plus de marge commerciale, tue les insectes et empoisonne la terre au lieu de faire passer une charrue une fois de plus (entre autres solutions).

...bon voila, j’ai encore écrit un article en répondant a un commentaire.
Bonne journée de course


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe