Christian Labrune Christian Labrune 22 juin 2019 22:47

le doute progresse.

.................................
@Eric F

Il progresse même très bien, le doute, comme ces grandes peurs qui, à la fin du XIVe siècle, après la grande peste, agitaient l’Europe. Du côté du Cimetière des Innocents à Paris, on prédisait la fin des temps. Partout surgissaient des processions de flagellants. Si on veut voir ceux d’aujourd’hui, il suffit d’allumer la télévision : plus un seul bulletin d’information sans l’apocalypse climatique.
J’ai déjà plusieurs fois recommandé sur ce site l’excellent bouquin du climatologue François Gervais (L’urgence climatique est un leurre). Lui au moins sait de quoi il parle. Son exposé technique est très pointu, et chaque chapitre est étayé par des dizaines de références à des publications scientifiques dont les idéologues du GIEC préfèrent ne pas tenir compte.
Le climat change, certes, mais il n’a jamais rien fait d’autre. Il a fait plus chaud et il fera plus froid ! Le CO2 n’y est pas pour grand chose, et son augmentation aura surtout permis celle de la biomasse dont on aurait tort de se plaindre. Sans cette spectaculaire amélioration des rendements agricoles depuis le milieu du XXe siècle, beaucoup crèveraient encore de faim.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe