Paul Jael 26 juin 2019 22:36

@sylvain
Si la personne intéressée trouve normal d’avoir de l’argent pour acheter des carottes, il n’y a pas de raison de s’étonner d’en avoir pour payer les intérêts. Ce que j’essaie de faire comprendre, c’est que l’argent pour les deux paiements a la même origine. Après avoir reçu votre salaire mensuel, vous en utilisez une partie pour payer les intérêts sur votre prêt à la consommation et une autre pour acheter des carottes : il n’y a pas de raisons de croire que les sources d’argent pour ces deux paiements sont différentes.
Vous dites qu’il est impossible de payer 105 avec 100 de monnaie : faux. On peut même payer beaucoup plus que 105 et c’est d’ailleurs ce qui se passe dans la réalité économique. C’est le sens de l’équation MV=PT qui fait l’objet d’un des mes articles précédents. L’argent circule de poche en poche et chaque année, le stock de monnaie paie des transactions valant peut-être cinq fois sa valeur. Il ne faut pas se braquer sur l’argent du prêt ; vous recevez un salaire chaque mois. Avec votre salaire, payer des intérêts ou des carottes, ça revient au même. Et d’où vient la monnaie avec laquelle on paie votre salaire ? D’une multitude de prêts que les banques consentent tous les jours à des inconnus.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe