pierrot pierrot 26 juin 2019 11:39

Bonjour, c’est certain que des journalistes ont parfois des questions perverses hors sujet pour déstabiliser la personne consultée faire le buzz parfois sur des fakes news sur leur vie conjugale, d’éventuelle agression sexuelle non démontrée et le reproche d’antisémitisme est mis en avant contre les personnes recherchant la pays en Palestine ou la critique de la politique israélienne.

C’est pour cela que les personnes interviewées doivent se préparer aux pires questions, soit en réfléchissant à leurs réponses, soit à l’aide de leur « spin doctor ». C’est dommage mais la vie est hélas ainsi.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe