Séraphin Lampion Séraphin Lampion 25 juin 2019 14:38

La seule façon, pour ceux qui y sont attachés, de sauver la psychanalyse, c’est de la réfuter comme science exacte et de ne garder que son aspect poétique, littéraire, et religieux, au même titre que l’impressionnisme, le surréalisme (qui lui doit beaucoup) ou le bouddhisme zen (qui ne lui doit rien du tout).

C’est déjà pas si mal.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe