Étirév 25 juin 2019 15:17

« Ah ! Justice de Dieu ! Qui peut réunir tant de tourments et de châtiments inouïs que j’en ai vus ? Et pourquoi nos fautes nous déchirent-elles ainsi ? » (Dante Alighieri, La Divine Comédie, L’Enfer)

En écrivant l’Histoire de « l’Evolution psychique », nous n’avons voulu faire que l’Histoire du développement normal des facultés humaine, rien de plus. Et si le mot Psychologie indique l’étude de phénomènes dont les causes sont restées jusqu’ici cachées, il ne faut pas en conclure que cette branche des connaissances humaines soit la science du merveilleux, de l’anormal, des choses suprasensibles. Non, nous ne nous engageons pas dans la voie ouverte par des investigateurs à qui la simple Nature ne semble pas suffire. Ceux-là cherchent des « au-delà » dans une pathologie qui intéresse vivement le public avide de merveilleux, mais qui nous semble indigne d’occuper si longtemps l’attention des savants, alors que les phénomènes normaux, tout aussi inconnus, n’ont pas le don de les captiver.

La psychologie


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe