Emmanuel Cattier 21 juillet 2019 08:01

Pourquoi des Français ont-ils reçu l’ordre de notre état-major d’informatiser le fichier central rwandais et notamment le fichier « PRAS » des Personnes à Rechercher et A Surveiller, dans un contexte pré-génocidaire où les Tutsi étaient clairement ciblés ? La réponse à cette question n’est certainement pas au Congo, même en exagérant les considérations périphériques, mais en France et au Rwanda.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe