Samson Samson 29 juillet 2019 14:22

Hors fournir les prétextes aux nouvelles taxes et sacrifices imposés à une majorité de citoyens pour financer les cadeaux du giton de Rothschild aux ultra-riches, à quoi peut donc bien servir un ministre de la Transition écologique et solidaire, s’il s’avère soumis tant aux décisions du Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation que du Ministre de l’économie et des finances, soit des lobbies (FNSEA, Total, EDF, ...) dont ils ne sont jamais dans la start-up « France » que les très serviles relais ??? Et avec l’€urope pour chapeauter le tout, on ne court aucun risque que çà change !

Maigre compensation que homard et champagne aux frais du contribuable pour mieux se consoler de l’inanité radicale du rôle : même le millionnaire Nicolas Hulot, pourtant champion toutes catégories du green-washing des multinationales, avait fini par jeter l’éponge ! C’est dire !   

Cordiales salutations ! smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe