L’article cette fois n’a pas le défaut de la confusion. Il pose bien les problèmes actuels et donne des pistes de réflexion. Grand dilemme de la Décroissance : si on l’applique à la lettre (inspiréé ne l’oublions d’Hannah Arendt) plus de croissant pour tout le monde. Reste la lune. C’est déjà pas mal. Et pour revenir à celle, inspirée d’Hermès trismégiste, je lis et relis Raymond Queneau : Traite des vertus démocratique. Directement inspiré de Maât et de Thoth Hermès


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe