jjwaDal jjwaDal 12 août 14:28

Si l’écologie est la volonté de préserver à différents degrés le monde « non humain » au sens large, en donnant implicitement des droits plus ou moins formels aux différents éléments du monde naturel (car une espèce de crapau, une forêt, une tourbière, un écosystème, ne peuvent défendre leur « droit à l’existence » devant un tribunal), alors c’est beaucoup plus ancien que ça. Faut-il rappeler le débat entre végétariens /végans et mangeurs de viande au temps de la Grèce antique ?. Et les humains de l’époque n’étaient pas environnés de béton, de machines, d’intelligence embarquée.
Nous avons mené une guerre sans merci contre les éléments naturels au point d’être un facteur causal majeur dans l’évolution biologique sur Terre. Certains pensent que la raison du plus fort n’est pas forcément la meilleure (y compris pour lui). Cette posture sans être intemporelle ne peut être datée du début de la révolution industrielle.
Pour moi l’écologie c’est cela. A partir du moment où nos machines (non biodégradables) consomment bien plus de ressources non renouvelables que nous, le cas depuis un moment, le débat est forcément exacerbé, vu que la pression sur l’environnement est le produit de nos effectifs par les ressources consommées per capita et que ce produit explose a peu près au moment du début de la révolution industrielle.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe