Paul Leleu 11 août 01:09

@Waspasien

autrefois, elle se faisait tripoter par tonton et par le curé, sous le regard bienveillant de Maman qui trouvait ça super... plus tard, elle se faisait marier au voisin pour agrandir la ferme, ou bien elle se faisait engrosser par le directeur de l’usine sans son consentement... mais elle fermait sa gueule parce-que fallait bien manger... plus tard, elle essayait de se marier, mais l’homme refusait d’avoir une trainée pas vierge... alors elle se prostituait pour pouvoir payer son loyer de misère à un honnête cahtolique hétérosexuel... qui lui proposait d’ailleurs de payer une partie en nature. A 40 ans on lui retirait la garde de son enfant pour le confier à des bonnes-soeurs ou à des frères... Elle restait dans sa paillasse à rêver du prince charmant, mais elle ne se marirait jamais... elle finissait par mourir de la tuberculose... et ne pouvait pas payer son enterrement, auquel personne n’assistait que les commis.

ah, la tradition, il n’y a que ça de vrai !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe