popov 11 août 06:06

@paulau

bonjour

Excellent article

Les homos ont toujours eu les mêmes droits que les autres : celui de se marier avec une personne du sexe opposé ou de ne pas se marier.

Avec le mariage pour tous, un nouveau droit apparaît : le droit à l’enfant, à tout prix, par n’importe quel moyen. Le droit de l’enfant à avoir un père et une mère disparaît. Et tout cela est décidé par des scélérats qui se gardent bien de demander son avis à la population.

Le mariage pour tous, c’est-à-dire entre pédérastes ou lesbiennes, suivi de l’adoption d’enfants nés ailleurs, par GPA ou naturellement, à mon avis a pour but, dans la stratégie des LGBTqqq, de multiplier le nombre de pédés et de lesbiennes.

On nous bassine que l’on ne devient pas homo, mais qu’on naît homo. Cela n’a jamais été prouvé scientifiquement (voir cette vidéo).

L’APA (American Psychiatric Association) a retiré l’homosexualité de la liste des maladies mentales non pas à la suite d’études scientifiques, mais à la suite d’un vote où la plupart des votants avaient été placés par le lobby LGBTqqq.

On peut donc raisonnablement soupçonner que l’homosexualité puisse s’acquérir par mimétisme dans un couple d’homosexuels, même si les LGBTqqq vous disent le contraire à grands cris, mais sans aucune preuves.

Incroyables ces LGBTqqq : ils proclament qu’on ne naît pas homme ou femme mais qu’on le devient, et ils voudraient nous faire croire que l’on naît homo et qu’on ne peut pas le devenir.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe