JL JL 15 août 10:07

@Jacques-Robert SIMON
 
 ’’... les algorithmes, dont les réseaux de neurones, seront plus puissants et « intelligents » que n’importe quel humain.’’
 
 Je me demande si la comparaison est raisonnable. En effet, si nous connaissons le cahier des charges des IA, nous ignorons celui du cerveau. Et si nous commençons à en avoir une petite idée, la première chose serait de reconnaitre qu’ils n’ont rien de commun : le premier a été établi par la nature ; le second, par l’homme, et pas n’importe lequel : c’est là que le bât blesse.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe