the clone the clone 13 août 16:40

Ce n’est pas Bruxelles qui risque d’autoriser un étiquetage efficace et non trafiqué afin que le consommateur soit au courant des poisons qu’il va ingérer , les députés sont trop content d’engranger du pognon que leur verse les lobbys en catimini ....


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe