Spartacus Spartacus 13 août 16:54

Quelle horreur cette société d’abondance...  smiley

On regrette l’Allemagne de l’Est et 3 ans pour avoir une Traban.

On regrette les files d’attente en URSS.

On regrette les bons d’alimentation à Cuba 

Et on rêve tous des pénuries du Venezuela.

Et c’est bien connu, à Berlin Est, ils regrettent tous cette vie de satiété et disette ou il n’y avait aucun fast food.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe