Claudec Claudec 19 août 2019 10:00

@Hamed

Loin de moi l’idée de mal prendre vos réfutations, bien au contraire je vous en remercie, regrettant simplement que vous ne les formuliez pas sur mon blog, où elles auraient leur place davantage qu’ici.

Je n’ai jamais considéré la pyramide SOCIALE comme étrange, ni ne l’ai qualifiée de telle. Ce qui est étrange par contre, c’est le fait que la condition humaine, telle que la représente la pyramide, soit ignorée, voire niée par la grande majorité des êtres humains – pouvoirs en tête, à commencer par le religieux – qui, au lieu d’en tenir compte pour tenter d’améliorer son sort, s’illusionne sur l’égalité et l’équité pouvant y régner entre ceux qui y logent, et pratique depuis toujours une vaine lutte des classes pour tenter de vaincre ce qu’elle a d’irrémédiable : le fait que richesse et pauvreté (en tout et non seulement matériellement) existent l’une par l’autre dans leur relativité.

Et c’est là que se situe pour moi la preuve de l’inexistence de toute idée de bonté comme de malveillance dans la création, donc d’un Dieu miséricordieux et créateur le lui-même avant d’avoir été celui de l’univers. Car, comme vous le dites avec moi, cette structure est naturelle (et ne s’applique d’ailleurs pas exclusivement à l’humanité).

La base historique de la surpopulation humaine réside pour moi dans la vanité de l’espèce l’ayant portée à se croire digne de l’attention particulière d’un créateur, alors que nous disparaîtrons tous un jour – comme toute chose – sans le moindre frisson de l’univers.

Quant à savoir si vous et moi-même sommes des maux pour notre propre espèce et son habitat, je suis tout à fait d’accord, mais j’ajoute que ceci devient vrai quand l’individu se dilue dans le nombre.

PS « ... dogme, c’est aussi une limite de ce qu’on comprend » Permettez-moi de refuser cette définition un peu facile, celle du CNRS (voir TLF) : « Proposition théorique établie comme vérité indiscutable par l’autorité qui régit une certaine communauté. » me paraissant plus juste et réaliste.

Cordialement


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe