Dantès 5 septembre 2019 16:07

Le défi pour tout ce cirque de désinformation est de continuer à débiter sa lithurgie monotone tout en se donnant des airs révolutionnaires et spontanés. Des articles supposément sensationnels, aux acteurs « rebelles » qui projettent l’image souhaitée par les faiseurs d’opinion, tout concourt à donner l’impression d’un débat lorsqu’on est en fait face à un consensus quasiment homogène (et incontestable).

En fin de compte, comme le confirme ce billet, tous sont à-peu-près d’accord, mais la différence essentielle est que lorsqu’ils se retrouvent entre eux, ils peuvent retirer leurs habits de faux-culs simili-controversés pour assumer les positions qu’ils savent obligatoires ; à plat ventre, et à quatre pattes.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe