Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 7 septembre 2019 16:07

@astus

On est dans une dictature de l’oligarchie. Et ça, ce ne serait pas un mal s’ils suivaient les règles des valeurs chrétiennes ou les valeurs des droits de l’homme de 1789, mais ils se sont éloignés de l’un et de l’autre marchant nettement vers l’apostasie (abandon des bonnes valeurs autrefois partagées).

C’est ainsi qu’il n’y a plus de chrétien convaincu au Parlement, aux ministères et à la présidence alors que la France est chrétienne.

Il y a violation des droits de l’homme de 1789 dans les impôts, dans les taxes, dans les PV automatiques et les autres, dans les lois d’obligations de faire ceci ou cela pour faciliter le service de l’administration mais qui coûte au citoyen.

Et maintenant, ils se mêlent des lois morales en les tordant vers le vice, telles que l’interdiction de l’homophobie, du racisme, des mauvaises opinions sur les Juifs, sur certaines races, des opinions anti-avortement, des critiques ouvertes sur les musulmans ou les bouddhistes, de frapper les Femens qui profanent les églises, de déloger les squatters, etc…

Il y a violation des droits sur nos dépôts dans les banques bien qu’ils soient obligatoires,

Il y a violation des fondements de la sécurité sociale, etc…

 

Les bonnes moeurs de gauche étant l’antiracisme, le cosmopolitisme, l’homosexualité, l’avortement, le sémitisme, la moquerie des valeurs chrétiennes, l’évolutionnisme, l’école publique pour inculquer aux enfants des autres ce que l’on veut qu’ils croient, etc...

 

Ils sont très loin de pratiquer : « Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux car c’est la loi et les prophètes. »


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe